Cérémonie de remise de la 16ème édition

du Trophée Civisme et Défense de l’association CiDAN

– Civisme Défense Armée Nation –

au Sénat le 22 juin 2017.

***

 

A la Une du 23 juin 2017 du site du ministère des Armées

Actualités – Ministère de la Défense

Comprendre ce qu’est le Trophée Civisme et Défense

L'assemblée des personnalités, lauréats, invités, partenaires, membres de CiDAN.

L’assemblée des personnalités, lauréats, invités, partenaires, membres de CiDAN le jeudi 22 juin.

 

 

Discours de madame Annick BILLON, sénatrice de la Vendée.

N73B0025 (3)

N73B0048 (2)

 

C’est un grand honneur pour moi de vous accueillir pour la seconde fois à l’Hôtel de la Présidence du Sénat dans ces magnifiques salons de Boffrand pour la 16ème cérémonie des Trophées Civisme et Défense parrainée par Monsieur le Président du Sénat, Gérard LARCHER qui vous prie de l’excuser.

Permettez-moi tout d’abord de remercier Monsieur le Président TISSIER, Président du CiDAN – Civisme Défense, Armée, Nation – et Monsieur François LOUVEAUX, Inspecteur général de l’Éducation Nationale, Président du Jury à qui nous devons le succès de « Civisme Défense Armée Nation ».

Mes remerciements à vous, militaires, réservistes opérationnels, chefs d’entreprise, universitaires et citoyens engagés au service de la Nation pour le travail quotidien réalisé pour la promotion de l’esprit de Défense.

Comme je l’exprimais l’année dernière, l’esprit de Défense s’il peut prendre de multiples formes repose essentiellement sur l’élément majeur que constitue le sentiment profond d’appartenance à la Nation.

Les actes de barbarie que notre période subit avec angoisse veulent porter atteinte à nos valeurs de liberté et de fraternité. Notre vie quotidienne est menacée et la sécurité devient une réelle préoccupation. La sécurité collective garantit la liberté individuelle.

Depuis le 11 janvier 2015, les attentats se sont multipliés sur notre territoire et dans les pays européens voisins ; ils font à chaque fois des victimes et portent atteinte à notre liberté collective. La Marseillaise chantée par tous les sénateurs debout dans l’hémicycle du Sénat qui a retenti après une minute de silence en hommage aux victimes de ce 11 janvier 2015 restera gravée dans ma mémoire.

Elus de nos territoires, nous avons exprimé ensemble, la force de la République et de la Nation qui font de nous le peuple français.

L’émouvant hommage rendu au policier tué sur les Champs-Élysées en avril dernier portait les mêmes valeurs.

Comme l’a exprimé à de maintes reprises, Monsieur le Président du Sénat, « Oui, vivre ensemble, c’est tellement plus fort que nos différences ! »

 

Mesdames, Messieurs, les valeurs du triptyque de la République française « Liberté, Égalité, Fraternité » gravées au fronton de nos institutions doivent le demeurer dans nos consciences.

Nous le savons aujourd’hui plus qu’hier, certains se refusent à partager ces valeurs et ne respectent pas notre patrimoine commun et notre avenir commun au sein de notre Nation.

Nous mesurons ainsi le travail qui reste à faire et qui légitime l’action du CiDAN en particulier, dans son rôle de partenaire à l’intégration, en collaboration avec l’Education nationale et bien évidemment le Ministère de la Défense.

Je citerai en les saluant, vos nombreuses initiatives, comme l’ouverture du service de Santé des armées vers la Société Civile, l’action vers les jeunes des cadets de l’armée de l’air ou des fusiliers marins de l’Ile Longue, la promotion d’ouvrages historiques, la formation à la Défense et la sécurité globale, la création d’oeuvres artistiques ou littéraires, la connaissance de l’histoire locale « mon quartier, ma ville en 14/18 », sans oublier les initiatives citoyennes de nombreuses brigades de gendarmerie qui restent, l’arme par excellence du lien Armée/Nation. En effet, la gendarmerie est une de nos plus anciennes institutions, présente sur tous nos territoires.

 

Comme vous le savez, le Sénat représente les collectivités territoriales. C’est une assemblée parlementaire à part entière qui légifère et contrôle le Gouvernement.

Il place sa réflexion au cœur des missions régaliennes de l’État et des préoccupations de notre société : Les trophées « Civisme et Défense » ont donc toute leur place au Sénat : je tenais à l’exprimer cette année encore.

Une note plus personnelle qui prolonge mon propos : le Sénat comme l’Assemblée Nationale s’est doté de structures transversales pour mieux travailler ; ce sont notamment les délégations.

Pour ma part, je participe aux travaux de la Délégation aux droits des Femmes. je tiens à rappeler qu’à l’occasion de la Journée internationale de la Femme en 2015, nous avons accueilli des représentantes des armées. J’ai retenu de l’engagement des femmes militaires trois qualités : l’exemplarité, l’écoute et l’empathie.

Ces qualités partagées valorisent l’excellence comme les projets retenus pour les trophées qui nous rassemblent.

Merci donc à ceux qui ont réalisé les projets ; vous êtes des acteurs du lien Armée-Nation. D’ores et déjà, je tiens à vous féliciter collectivement. Monsieur le Président du Jury, Mesdames et Messieurs les membres du jury, j’imagine que sélectionner les lauréats, ne fut pas chose aisée : distinguer le meilleur parmi l’excellence !

Et maintenant, place à la remise des prix. Le travail approfondi que vous avez produit démontre par la diversité des sujets, l’imagination qui est la vôtre. Votre motivation nous touche et nous réconforte ; avec vous nous voulons croire que notre Pays a un avenir.

 

Nos territoires, vous le démontrez, sont sources de compétences qui ne demandent qu’à s’exprimer et à être reconnues et valorisées.

Votre exemple doit être suivi par beaucoup : le civisme, c’est une société respectueuse de chacun et où chacun trouve sa place.

Cet après-midi, loin de la violence, l’esprit qui vous anime est une chance pour notre pays. Vous représentez la flamme de l’espoir.

Monsieur le Président, les lauréats de ces trophées 2017 Civisme – Défense, nous rappellent à notre devoir de citoyens engagés et à nos missions d’adultes responsables qui, inlassablement doivent œuvrer pour renforcer la Nation : c’est notre service national permanent !

 

Madame Joëlle Garriaud-Maylam. Sénatrice représentant les Français établis hors de France, Secrétaire de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat, et Madame Patricia Schillinger, Sénatrice du Haut-Rhin, étaient présentes.

Cette cérémonie a été animée par Madame Stéphanie Leu.

 

Cette année, ce trophée a récompensé un projet éducatif de grande ampleur, pluridisciplinaire, inscrit dans la Commémoration du Centenaire de la Grande Guerre et mené par le lycée Pierre Lagourgue du Tampon à la Réunion depuis l’année 2013.

Le projet s’est organisé autour de la reconstitution à partir d’archives familiales de la vie d’un poilu réunionnais, Jules Valentinois. Partant de ce destin singulier de poilu, de multiples initiatives ont été menées dans les classes et autour d’elles pour faire connaître cette histoire au plus grand nombre. On peut ici citer, parmi les réalisations de ces quatre années, l’inauguration d’une statue représentant J. Valentinois et nommée la statue “poilu de Bourbon”, l’écriture d’une chanson “oté mon zanfan” en hommage aux soldats réunionnais  de la Grande Guerre, la production de documents audiovisuels, de dessins, de livres de nouvelles, de supports pédagogiques et l’organisation de conférences.

C’est pourquoi le « Trophée Civisme et Défense » remis cette année au Lycée Pierre Lagourgue veut récompenser le travail exceptionnel des professeurs et des élèves mais également saluer tous ceux qui ont apporté leur contribution au projet et lui ont permis de prendre cette ampleur, à commencer par la société savante dénommée « Académie de l’Ile de la Réunion », et Davy Sicard, ici présent, auteur, compositeur, interprète.

Remise du trophée par Madame la Sénatrice de la Vendée, Madame Annick Billon.

 

Un ouvrage sur le Commando Kieffer est remis par Madame Dominique Kieffer , la fille du Commandant Kieffer, et le Capitaine de Vaisseau Dominique Caillé, représentant l’Amiral Prazuck, chef d’état-major de la Marine nationale.

N73B0085 N73B0095

N73B0094

Le prix « Éducation à la défense, au civisme et à la citoyenneté »

Cette année, le jury a choisi de décerner conjointement le Prix de l’Éducation à la défense, au civisme et à la citoyenneté à l’Ecole l’élémentaire du Nord de Sausheim et au Lycée Charles de Gaulle de Pulversheim dans le Haut-Rhin.

Le jury a voulu récompenser ici un partenariat particulièrement original entre une école élémentaire et un lycée autour d’un même projet inscrit dans les programmes d’histoire et d’éducation morale et civique, et autour d’actions communes qui permettent aux plus jeunes de bénéficier du savoir et du savoir-faire des grands, et aux plus grands d’apprendre à transmettre et à être de fait responsables.  

Concrètement, le projet s’organise autour de recherches, de travaux artistiques mais aussi de rencontres – par exemple- avec des membres de l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre, de l’Union Nationale des Combattants, du Souvenir Français, de la Gendarmerie ou encore de CiDAN Alsace.

Il se matérialise aussi par la participation – toujours en commun – à des cérémonies mémorielles et par des visites de lieux historiques et de mémoire comme cette année où les jeunes ont effectué un voyage de trois jours sur les sites de la bataille de Verdun.

Remise du prix par Monsieur François LOUVEAUX, Inspecteur général de l’Éducation nationale.

N73B0098 N73B0101

N73B0031

 

 Le Prix de la Mémoire.

C’est à « l’Association Mémoire des deux guerres en Sud-Ouest » installée à l’abbaye de Saint-Sever de Rustan dans les Hautes Pyrénées que le jury a choisi de remettre le Prix de la Mémoire.

L’association « Mémoire des deux guerres », forte de 37 bénévoles, s’est donné pour mission de sensibiliser le grand public, en particulier scolaire, à l’histoire des deux guerres mondiales en prenant comme point de départ et comme fil le rouge l’histoire individuelle d’enfants du pays.  Le point d’orgue de ce projet, qui a obtenu le label du Comité du Centenaire, est l’organisation d’expositions temporaires et d’une exposition permanente, déjà vue par plusieurs milliers de visiteurs et de scolaires qui reconstituent l’histoire de 1900 à 1945 et mettent en scène des mannequins à l’effigie de jeunes bigourdans devenus soldats lors de ces deux guerres.

L’association organise aussi des conférences, des ateliers pédagogiques et des visites thématiques à destination des scolaires. Ces initiatives s’appuient sur l’aide apportée par le Conseil départemental de Hautes-Pyrénées, par le Comité départemental du Souvenir Français, par les Archives départementales et par l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre. Son financement repose néanmoins sur les visites, la vente des livres et les cotisations des adhérents. Aussi, on ne peut que vous inviter à aller visiter l’exposition si vous passez par la Bigorre…

Remise du prix par Madame Myriam Achari, Directrice des patrimoines, de la mémoire et des  archives du Ministère des Armées.

N73B0104 N73B0109

Le Prix du Lien Armées-Nation

Le jury a décidé de décerner le Prix du Lien Armées-Nation à la Cité scolaire Charles Mangin de Sarrebourg, au 1er Régiment d’infanterie de Sarrebourg et au Club sportif et artistique Picardie, affilié à la fédération des clubs sportifs et artistiques de la défense.

Le jury a voulu récompenser un partenariat particulièrement étroit et constructif, exemplaire de la relation qui peut unir la jeunesse d’aujourd’hui et les armées. Les initiatives proposées sont multiples mais concourent toutes à proposer aux jeunes des outils pour développer leur sens civique et leurs compétences humaines, pour développer leur réflexion sur les questions de sécurité et de défense, pour connaître les armées et éventuellement mûrir un futur engagement.

Au titre des réalisations concrètes et de natures variées menées par le 1er RI et le Club sportif, il faut citer :

  • L’organisation de manifestations comme un rallye citoyen ou d’activités à l’occasion du Téléthon qui ont permis de collecter plus de 13000 € (Tombola, gravissement d’un mur d’escalade pendant 28 heures consécutives, démonstrations sportives, initiation aux gestes de premiers secours par la Croix Rouge, spectacle de cirque)
  • la transmission du drapeau de la jeunesse (créé par le Souvenir Français) au lycée de Dieuze
  • le ravivage de la Flamme à l’Arc de Triomphe
  • la présentation de la défense et ses métiers par les militaires du 1er RI
  • ou encore un voyage scolaire à Prague, Cracovie et Auschwitz.

Remise du prix par le Général de corps d’armée, Philippe Pontiès, directeur du service national et de la jeunesse.

N73B0111 N73B0112

Le jury a décidé cette année de décerner trois accessits.

Le premier est un accessit au « Prix de la Mémoire »

Il revient à l’Association du « groupement universitaire des étudiants reconnaissants » (GUER) de la faculté de droit de Lille et d’autres universités lilloises, qui, depuis 3 ans, la veille du 11 novembre, devant la plaque commémorative de la guerre 14-18 de la faculté, organise une cérémonie avec dépôt de gerbe et Marseillaise chantée par une chorale d’étudiants. La cérémonie rassemble étudiants, professeurs, militaires, et anciens issus des partenaires du projet, à savoir l’Université Lille 2,  l’ONACVG, le Souvenir Français et la Mission Lille-Eurométropole Défense et Sécurité. En outre, les membres étudiants de l’association se mobilisent chaque année au profit du Bleuet de France.  Les représentants de l’association GUER sont accompagnés par le Gouverneur militaire de Lille, Officier général de la Zone de défense et de sécurité Nord, Thierry COQUEBLIN.

 

Remise de cet accessit par Madame Rosemarie ANTOINE, directrice nationale de l’Office National des Anciens Combattants et des Victimes de guerre.

N73B0017 N73B0127

Deux accessits ex-aequo ont été remis au titre du Prix « Éducation à la défense, au Civisme et à la Citoyenneté »

Le premier accessit revient à l’Association régionale des auditeurs de l’Institut des Hautes Eudes de Défense Nationale – Ile de France, pour l’ensemble des travaux, auditions, conférences et voyages menés de 2010 à 2017 autour du thème « Dialogue interculturel et interreligieux ».

35 personnes se sont impliquées dans cette réflexion qui a eu un important retentissement puisque 2000 personnes d’horizons divers ont suivi les travaux et un grand nombre de parlementaires, de médias et d’associations ont pu être sensibilisées à cette question fondamentale pour l’identité républicaine et même la défense nationale.

La réflexion au sein de l’IHEDN sur Le dialogue Interculturel et Interreligieux se poursuit d’ailleurs  à travers un comité d’étude créé en 2016.

Remise du prix par M. le Contrôleur Gl des Armées, Gérard Delbauffe, administrateur de CiDAN.

N73B0189 N73B0129

N73B0213

Le deuxième accessit ex-æquo est remis à l’Association “Génération II Citoyenneté Intégration” d’Evry. Cette association vise à transmettre les valeurs de la République et de civisme et travaille à l’élaboration d’un vivre-ensemble si nécessaire dans certains quartiers.

Pour ce faire, l’association, structurée autour de 10 adultes encadrants, déploie de nombreux outils, des  ateliers de dialogue et de réflexion qui permettent le mercredi aux jeunes de parler de la République, à de la médiation, en passant par des cours de français et d’informatique.

L’association, financée par la Préfecture, la région Ile de France et des dons, organise également des visites dans les hauts lieux de la République et a réalisé une exposition pour mieux faire connaître son action au profit des jeunes des quartiers sensibles. Elle travaille en outre avec l’Établissement pour l’Insertion Dans l’Emploi (EPIDE) de Brétigny sur Orge et le Service militaire volontaire de Brétigny sur Orge. Ainsi, une dizaine de jeunes  a intégré l’EPIDE ou effectue un service militaire volontaire.

Remise du prix par remis par Monsieur Alfred Gilder, Secrétaire général de l’association des Ecrivains Combattants.

N73B0139 N73B0141

 


Sous les auspices de CiDAN, remise, pour sa troisième édition, du prix « Mon quartier et ma ville en 14-18 », par le général de corps d’armée Pontiès, Directeur du Service National et de la Jeunesse, accompagné par Monsieur Bouquet des Chaux, représentant le président de la Fondation Varenne.

 Cette 3ème édition a fait l’objet d’un partenariat entre la Fondation Varenne et la direction du service national et de la jeunesse (DSNJ).

Créé par le délégué ministériel à la jeunesse et à l’égalité des chances du ministère de la Défense en partenariat avec la Fondation Varenne,  le concours « Mon quartier et ma ville en 14-18 », qui a reçu le label de la Mission Centenaire 14/18, est ouvert à des groupes de jeunes, encadrés par des Réservistes locaux à la jeunesse et à la citoyenneté (RLJC) au sein des quartiers défavorisés, qui travaillent sur la vie de leur quartier et/ou de leur commune pendant la Première Guerre mondiale.

Catégorie « écrit » : le prix a été attribué au document « CERONS 1917-2017 » présenté par Monsieur Jean-Noël CLAMOUR (Réserviste local à la jeunesse et à la citoyenneté) et réalisé par le conseil municipal des jeunes de Cérons (Gironde) encadré par Mme Corinne BOURCHEIX ;

N73B0039 N73B0155 N73B0154

Catégorie « audiovisuel » : le prix a été attribué au film présenté par Madame Françoise FERRONIÈRE (RLJC) et réalisé par la classe de CM1 de M. Jean-Pascal BARON de l’école de La Brèche à Chartres (Eure & Loir).

N73B0166 N73B0174 N73B0006

 


Discours de Monsieur l’Inspecteur Général d’Histoire et Géographie, François LOUVEAUX

N73B0038

 

Merci au président et à l’association Civisme Défense Armée Nation de me permettre, au nom du doyen du groupe histoire géographie de l’IGEN, de participer en ce lieu prestigieux et devant une assemblée aussi brillante à la remise des prix et accessits de la 16ème édition des trophées civisme et défense et de la troisième édition du concours Mon quartier et ma ville en 14/18.

Ces concours, ouvert à tous les citoyen(ne)s français(es) ainsi qu’à toute personne morale – organisation, collectivité, association, fondation, entreprise, unité et état-major des forces armées, mais également des établissements d’enseignement public et privé – domiciliés en métropole et/ou dans les DROM-COM, voire à l’étranger, rappellent avec force que la république n’est pas un don, mais un combat, un espoir, un idéal à partager, défendre, transmettre et que pour cela la jeunesse est l’arme majeure.

Les titres des prix et accessit que nous allons décerner suffisent à tout dire. Il y a le trophée « civisme et défense », les prix et accessit pour « l’éducation à la défense et à la citoyenneté », le prix et accessit de « la Mémoire », le prix et les accessits « lien armées-nation » » de même que les prix « Mon quartier et ma ville en 14/18 ». Sont distingués des élèves du primaire, des collégiens, des lycéens, des étudiants, des associations, un régiment, un club sportif… Tout cela est parfaitement illustratif des paris réussis du CIDAN.

Permettez-moi, avant de passer à l’essentiel, la remise des prix de vous dire que je suis doublement heureux d’être là.

Heureux d’être ainsi associé à un concours qui articule la mémoire et l’avenir, deux faces indissociables de notre République. Les jeunes générations sauront la construire à leur tour s’ils savent d’où elle vient, en particulier des heures difficiles qu’elle a pu et su traverser pour nous être transmise. Pour cela il faut établir des liens intergénérationnels, ils le sont ici. La tâche est essentielle. On comprendra ces propos dans la bouche d’un inspecteur général. Qu’il me soit aussi permis de saluer mon ami et collègue Vincent Duclerc qui a présidé les travaux du jury, avec son énergie, sa rigueur et sa force de conviction habituelles mais occupe ce soir son poste de président du CAPES à Chalons et que je remplace donc.

Heureux enfin de trouver associés ici des acteurs nombreux et divers, des hommes et des femmes, d’âges différents, de fonctions différentes, entre civils et militaires, entre actif et retraités. On permettra à l’enseignant que je suis d’adresser mes plus chaleureuses félicitations à tous ces jeunes du primaire à l’université, aux professeurs et aux intervenants qui les ont accompagnés avec compétence et passion. Les travaux récompensés ici sont riches, divers et variés, avec des supports différents. On sait trop facilement critiquer pèle mêle l’école, l’armée, les associations, les enseignants, les jeunes, ce serait oublier que ces jeunes sont notre richesse et nos institutions leurs guides. L’implication, le sérieux, l’enthousiasme de ces jeunes sont la chance de notre République.

Je ne serai pas plus long, les jeunes sont légitimement impatiens de recevoir la récompense de leur talent, de leur engagement et de leurs efforts. Grâce à vous, très jeunes, jeunes et toujours jeunes, à ceux qui vous ont accompagné, ont dialogué avec vous, notre République est entre de bonnes mains.

 


Les portes-drapeaux à l’honneur

N73B0053 N73B0189

 

Crédits photographiques 2017: ©BJA pour Bernard-Joseph AOUAD, photographe amateur pour CiDAN

 


 

ARCHIVES

Remise du Trophée – 14 juin 2016

Cérémonie de remise de la 15ème édition du Trophée Civisme et Défense de CiDAN – Civisme Défense Armée Nation

 

Slider

 

Cette cérémonie a récompensé sept initiatives exemplaires le 14 juin 2016 dans les salons de Boffrand de la Présidence du Sénat.

– 1 – Trophée Civisme et Défense

A été remis par Madame la Sénatrice Annick Billon

pour l’action menée par l’Etablissement Pour l’Insertion dans l’Emploi (EPIDE) de Montry en Seine-et-Marne et le Cercle Sportif de l’Institution Nationale des Invalides (CSINI) pour leur aide à un soldat blessé en Opex, le Capitaine Stéphane Colin, lors de la course « 20 km solidaires » de Paris, accompagnés d’un Réserviste Local à la Jeunesse et à la Citoyenneté, le LC(R) Patrice Crampon, de la Fédération Nationale des Associations de Sous-Officiers de Réserve et de l’association Solidarité-Défense.

 Le Trophée a récompensé l’effort que les élèves de l’EPIDE ont fait en se préparant et en s’entraînant à la course, plusieurs mois à l’avance, pour participer au 20 km de Paris, le 11 octobre 2015.  Le jury a témoigné à ces jeunes et au Capitaine Colin toute sa gratitude pour avoir pu, ensemble, au milieu des 25 000 participants de la course, rendre hommage publiquement à tous les soldats français engagés en OPEX pour défendre les valeurs de la République française. Ils ont ainsi témoigné publiquement leur reconnaissance à tous les soldats, ceux d’hier comme ceux d’aujourd’hui, qui ont combattu et combattent pour la France.

Epide 1 ©BJA Epide 3 ©BJA Epide 2 ©BJA

– 2 – Prix Education-Civisme–Citoyenneté

par Monsieur Daniel Filâtre, Recteur de l’académie de Versailles, chancelier des universités, pour les actions associant le collège Charles Gounod de Saint-Cloud dans les Hauts-de-Seine et la Garde Républicaine de la Gendarmerie nationale à Paris

Le prix revient à une classe de 4ème, engagée dans le dispositif de “classe de défense et de sécurité globales », accompagnée par son professeur d’Histoire et Géographie, Monsieur Guillaume Joubert. Quatre objectifs ont été définis : informer les élèves sur le rôle de la Défense nationale, leur faire découvrir une unité militaire afin de connaître concrètement ses missions, son organisation et son histoire, approfondir la connaissance des institutions dont la Garde républicaine assure la sécurité et découvrir de nouveaux métiers en lien avec la Défense nationale. Il est prévu de reconduire cette opération, l’année prochaine, en 2016-2017.

©M. Lescutier N73B9520 St Cloud 1 ©BJA St Cloud 2  ©BJA

– 3 – Prix du Centenaire de la Première Guerre mondiale  

 par le Général d’armée (2s) Elrick Irastorza, président de la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale, pour l’action menée par la Mairie d’Auchy les Mines dans le Pas de Calais.

La ville d’Auchy les Mines s’est mobilisée en 2014, l’année d’ouverture de la commémoration et en 2015, l’année du centenaire de la bataille de Loos qui avait vu l’évacuation totale de la population d’Auchy. Ont été organisés des conférences, des spectacles de théâtre, des expositions, l’accueil et l’hébergement de délégations étrangères (anglaise et écossaise) pendant plusieurs jours (du 9 au 13 octobre 2015). Ceci a permis l’initiation d’échanges scolaires.  La ville prévoit la commémoration du centenaire de l’armistice en 2018.

©BJA (2) ©BJA (3) ©BJA (4) ©BJA

– 4 – Prix du Lien Armée-Nation    

par Monsieur Grégory AUDA, représentant la Directrice de la mémoire, du patrimoine et des archives du Ministère de la Défense, pour l’action associant la Base navale de Cherbourg et la Maison Familiale et Rurale d’éducation et d’orientation d’Urville Naqueville dans la Manche.

 La base navale de Cherbourg et la Maison Familiale et Rurale d’Urville-Nacqueville sont depuis début 2015 partenaires d’un projet d’ensemble éducatif, de découverte professionnelle et de culture du lien Armées-Jeunesse.  Ce partenariat se distingue par son caractère continu et régulier d’une part, et par son large éventail d’actions communes d’autre part : protection de l’environnement, sport collectif, aguerrissement, découverte de métiers, organisation commune de manifestations de cohésion.  C’est un partenariat très concret et à taille humaine, entre une école du Cotentin et un grand « bateau à terre », la base navale, qui vivent ensemble au quotidien tout au bout d’une presqu’île, face à la mer.  Ce partenariat a pour vocation d’aider des adolescents à s’ouvrir aux autres et à leur environnement et à prendre pied plus solidement dans un monde d’adultes responsables. Des « embarquements-découvertes » ont permis en 2016 de mieux comprendre l’environnement maritime.

Cherbourg 1 ©BJA Cherbourg 2 ©BJA Cherbourg 3 ©BJA

 

Cherbourg 4 ©BJA Cherbourg 5 ©BJA

Les accessits des trois prix :  

– 5 – Accessit du prix Education-Civisme–Citoyenneté

par Madame Jacqueline Gourault, Vice-Présidente du Sénat, sénatrice du Loir-et-Cher, à la Mairie de Nouan-le-Fuzelier (Loir-et-Cher).

Nouan le Fuzelier est une commune de 2 300 habitants située en Sologne. Le Maire a lancé un appel à projet, le 10 janvier 2014. Quatre opérations pédagogiques ont été menées : début octobre 2014, mobilisation d’une des écoles primaires pour des recherches sur le thème « Mémoire de poilu : le Lieutenant André Moulin » (dont les membres de la famille sont présents dans la salle), puis, mi-octobre, extension de l’opération à la seconde école, cérémonie du 11 novembre et exposition du 11 au 28 novembre 2014. La coordination de ces actions a été menée par une conseillère municipale, ancienne directrice d’école, sur une initiative et des appuis locaux. Il est prévu une nouvelle réalisation en 2018.

Nouan ©F. Moulin Nouan 1 ©BJA Nouan 2 ©BJA

– 6 – Accessit du Prix du Centenaire de la Première Guerre mondiale

par Monsieur Roger Autié, Président de la Fondation d’entreprise “La France Mutualiste” à la cité scolaire Gaston Bachelard de Bar-sur-Aube (Aube) et au 61ème Régiment d’Artillerie à Chaumont (Haute-Marne), avec les associations « Germaine se souvient », la « Main de Massiges » et le « Poilu de la Marne ».

La 5ème batterie du 61ème régiment d’artillerie poursuit un travail commencé en 2014 avec les élèves de cinéma du lycée Gaston Bachelard de Bar-sur-Aube. Toujours dans une volonté de rendre hommage à ses anciens et aux hommes qui ont fait le sacrifice de leur vie pour défendre le territoire national, les élèves se sont impliqués dans des nouveaux projets photographiques et vidéos.

En parallèle, ils se sont employés à projeter le film de 1914, réalisé en 2014, à de nombreux établissements scolaires afin de faire connaître le projet et mettre en avant l’implication de leurs ancêtres dans le conflit. Ces projections étaient un moment privilégié de discussions autour de la notion de défense du territoire et de la nation. Des réservistes, tous grades confondus, étaient présents afin de répondre aux nombreuses questions des collégiens et des lycéens.

L’année 2015-16 a permis aux élèves, impliqués dans ce vaste projet, de le poursuivre en réalisant une nouvelle docu-fiction retraçant la vie de la 5° batterie du 61°RA en 1915.

Le Capitaine Breniaux, commandant la 5ème batterie, professeur de cinéma dans le civil, a lancé l’initiative en utilisant, cette fois encore, le journal des marches et des opérations du 61ème Régiment d’Artillerie et en employant le savoir-faire de ses élèves pour donner corps au projet.

Chaumont 1 ©BJA Chaumont 2 ©BJA (2) Chaumont 3 ©BJA (3)

– 7 – Accessit du Prix  « Lien Armée-Nation »

par Monsieur Roger Autié, Président de la fondation d’entreprise “La France Mutualiste” à la Base de défense de La Valbonne (Ain), à l’IDRAC Business School – Campus de Lyon et à la Classe de Défense et de Sécurité Globales du lycée des métiers Japy à Lyon (Rhône).

L’opération IDRAC – Défense poursuit plusieurs buts :

1)  permettre à 40 étudiants, hommes et femmes, âgés de 20 à 23 ans futurs cadres de haut niveau, de découvrir l’environnement militaire et le sens du collectif pendant 3 journées d’immersion, de développer leur aptitude au management grâce à une succession de mises en situations encadrées par des professionnels de la Défense;

2)   promouvoir la culture de défense et de sécurité et renforcer l’engagement citoyen des étudiants grâce à la découverte du milieu militaire. Les informer sur les possibilités d’engagement en faveur de la Défense, notamment dans la réserve opérationnelle;

3)   rappeler l’engagement et le sacrifice de « ceux de Verdun en 1916 », promouvoir la mixité sociale et la solidarité et valoriser l’exercice de la citoyenneté.  Cette 4ème édition a été décrite par les participants comme « une expérience humaine forte », mais aussi une occasion de rencontres, d’échanges au carrefour d’appartenances socioculturelles diverses.  Tout au long de l’année, 40 étudiants volontaires de la 3ème année du Programme Grande Ecole de l’Idrac Business School – Campus de Lyon – « Promotion Verdun 1916 » ont travaillé avec un peu plus d’une quinzaine d’élèves volontaires du lycée Japy, âgés de 16 à 17 ans, en formation de CAP Vente 1ère année dans la Classe de Défense et de Sécurité Globales « Sergent Branche », pour leur faire vivre l’engagement citoyen et découvrir la défense et la sécurité nationale.

La Valbonne 1 ©BJA La Valbonne 2 ©BJA La Valbonne 3 ©BJA

Grand prix 2016 « Mon quartier et ma ville en 14/18 »

Monsieur Gérard GACHET, délégué ministériel à la jeunesse et à l’égalité des chances, et Monsieur Daniel POUZADOUX, président de la Fondation Varenne, ont remis deux prix :

 – Catégorie « audiovisuel » à Monsieur Lucien Morin, Réserviste Local à la Jeunesse et à la Citoyenneté à Ploufragan (Côtes d’Armor) et aux jeunes de sa commune.

Ploufragan 1 ©BJA Ploufragan 2 ©BJA Ploufragan3 ©BJA

– Catégorie « écrit » à Madame Françoise Ferronnière, Réserviste Local à la Jeunesse et à la Citoyenneté et aux élèves de CM2 de l’École Guéry de Chartres (Eure et Loir).

©BJA (2) ©BJA ©M. Lescutier

 Crédits photographiques :

©BJA pour Bernard-Joseph AOUAD, photographe amateur pour CiDAN

©M. Lescutier pour Michel LESCUTIER, photographe indépendant

©F. Moulin pour Frédéric MOULIN, photographe amateur

©Sénat – CL pour les photos officielles du Sénat